Le Rassemblement des démocrates nationaux progressistes dresse un bilan calamiteux des 7 mois de la gouvernance d’Ariel Henry à la tête de la Primature. Dans une conférence, le secrétaire général du RDNP estime que le gouvernement d’Ariel Henry ne peut obtenir que 3/10 comme note.

Port-au-Prince, le 24 février 2022.- Dans une conférence de presse , le directoire du Rassemblement des démocrates nationaux Progressistes estime que le Premier ministre Ariel Henry et son gouvernement n’ont rien réussi durant leurs 7 mois au pouvoir. Le secrétaire général du parti accorde une moyenne de 3/10.

Le PDG de Père Éternel Loto et secrétaire général du RDNP estime que le Premier ministre n’a réussi que trois coups : le Renvoi du conseil électoral, formation d’un gouvernement d’ouverture et la réouverture de certaines écoles situées dans des quartiers réputés difficiles.

Cependant le numéro du RDNP estime qu’Ariel Henry a commis 7 grands péchés : la montée de l’Insécurité , l’absence réelle de réaliser le dialogue inter Haïtien, la non continuité des projets initiés par le Président Jovenel Moïse, sa non velléité de rendre Justice au Président Jovenel assassiné dans la nuit du 6 au 7 Juillet , enfin la montée des produits pétroliers.

Par ailleurs , Éric Jean Baptiste pour les intimes Nèg bòlèt la a déploré la mort du journaliste Maxilien Lazard assassiné en pleine manifestation. Ce qui porte le nombre des travailleurs de la presse assassiné à 3 durant les 7 mois d’Ariel Henry au pouvoir , a-t-il souligné.