Jean Wilner Morin condamne l’attaque armée sur la magistrate Annie Fignolée.

Dans la matinée du dimanche 13 mars à Silot , la magistrate du tribunal de Première Instance de Port au Prince a échappé d’une attaque bien orchestrée par des individus armés.

La véhicule de la magistrate a été atteint de deux projectiles explique Jean Wilner Morin dans une note de protestation.

“Que des citoyens se fassent abattre comme des mouches en Haïti devient une banalité, au point que nous ne nous contentons que d’apporter des fleurs à nos malheurs, des vers à nos misères”, Peut-on lire textuellement dans cette note .

Indigné , le Juge Jean Wilner Morin , Président de l’ANAMAH attire l’attention des Majistrat sur la nécessité de se défendre puisqu’il est un droit sacré.