” Je suis inquiet pour ma securité , mais je n’ai pas peur” déclare Ariel Henry

Ariel Henry Premier Ministre nommé par le ,président Jovenel Moïse de son vivant croit être en mission «  celle d’organiser les élections crédibles et honnêtes afin de garantir la stabilité du pays. » Toutefois il n’écarte pas la possibilité de se faire assassiner au pouvoir comme a été le cas de Jovenel Moïse dans la nuit du 6 au 7 juillet 2021 à Pèlerin 5.

« Si on a pu assassiner un président gardé par tous ces agents de sécurité dans sa chambre,  pourquoi pas moi, je ne suis pas un super homme » a déclaré ouvertement dans un entretien depuis la Chili

Le premier Ministre Haïtien, malgré son cortège se sent menacé ansi il revient sur son expérience aux Gonaives dans le cadre de la commémoration du 1er Janvier 2022 , quand il a relevé le défi qui l’interdisait d’aller aux Gonaives.

« Mon véhicule a été le seul du cortège touché par balles ce  jour là.  Quand je sortais de l’église je savais que  je pourrais être tué de même quand j’avais pris la route vers Gônaïves » a-t-il révélé dans l’entretien.

Le Chef de la Primature affirme malgré attaques et menaces , qu’il n’a peur «On tirait sur l’église mais je suis sorti car je suis déterminé et je n’ai pas peur »

Visiblement inquiet de sa situation , le chef de la Primature croit qu’il atteindra l’objectif de sa mission qui est l’organisation des élections démocratiques, Crédibles et honnêtes dans le plus bref délai.