Haiti : L’ONA presse ses mauvais débiteurs .

L’Office Nationale d’Assurance Vieillesse entend de faire pression sur ses débiteurs delinqunats à régler leurs crédits. Sursis de 15 jours leur est accordé pour se mettre en règle.

Port-au-Prince, le 22 mars 2022.- La direction générale de l’Office Nationale d’Assurance Vieillesse tient à annoncer à ses mauvais débiteurs qu’ils ont un délai de 15 jours pour régler leurs dettes envers l’ONA, peut-on lire dans une note administrative de l’institution.

Outre ce délai, l’ONA songera de faire ce que de droit, conclut la note.