Haiti/Politique : Le MTV de Réginald Boulos secoué par un profond discorde entre Schultz Simpssie Cazir et Dr Émile Hérald Charles.

Au sein du MTVAyiti le torchon brûle. Les violons ne s’accordent pas. Les dirigeants salariés du Dr Pierre Réginald Boulos sont à couteaux tirés depuis un certain temps pour des postes politiques et le contrôle du Parti.

Selon des informations recueillies de source combinée, les dirigeants de cette structure politique ne sont pas sur la même longueur d’onde. Le Coordonnateur National, Dr Émile Hérald Charles et le Vice Président de l’URSP, Dr Carl François sont en conflit ouvert avec le Secrétaire Général Schultz Simpssie Cazir pour le Ministère des Haïtiens Vivants à l’Etranger et aussi, pour le contrôle du Parti, puis que le PM Ariel, en bon stratège et en complicité avec les deux Vices Présidents du Parti, tiennent à l’écart le fameux Reginald Boulos.

Alors qu’ils ont été délégué par le président du MTVAyiti, Réginald Boulos pour négocier à Musseau leur part du gâteau. Ils se sont arrangés pour empêcher, tour à tour que les dénommés Gérald Jean et Schultz Simpssie Cazir, de trouver un poste ministériel (MHAVE) au profit de leur protéger, Valérie Nadia Victor, rejetée par Ariel pour son CV. En conséquence, ils ont mis en avant avec la complicité de l’ex Sénatrice Edmonde l’affaire électorale Gérald Jean et Yolètte Mengual pour lui barrer la route et délibérément et malgré les recommandations de Reginald Boulos, ils n’ont pas acheminé le dossier du Secrétaire Général pour les suites nécessaires. Tandis que les deux hommes qui sont aussi médecins ont réussi à trouver un moyen pour prendre les commandes de l’OFATMA. Cette information n’a pas du tout plu au Président du MTVAyiti parce qu’ils n’ont pas été mandaté à cette fin.

Force est de constater que depuis un certain temps, les tenants de l’OFATMA ainsi que certains de leurs clics ne se sont pas positionnés sur la situation sociopolitique du pays. C’est normal. On ne parle pas avec la bouche pleine. Ils ont même tenté de réduire au silence les militants de cette bande. Ils les ont exhorté à ne pas participer à aucune manifestation de rues, particulièrement la marche prévue pour le 29 mars prochain. Laquelle a pour objectif de dire “Non à l’insécurité et au kidnapping” qui décapitalisent les familles haïtiennes. Il est important de souligner qu’ils dirigent l’OFATMA, sans la participation et l’intégration réelles des cadres actifs du MTVAyiti.

Parallèlement, le Secrétaire Général du parti, Schultz Simpssie Cazir, qui a vu son rêve de devenir Ministre tombe à l’eau, indique que le MTVAyiti porte son soutien à la marche du 29 mars. “Nous serons aux côtés de nos compatriotes pour dénoncer l’insécurité et l’insouciance des dirigeants-es. Le peuple n’en peut plus. Ann leve kanpe ansanm” a-t-il écrit sur son compte Twitter dans la soirée (20h19) du 26 mars. Ce dernier, avec le Vice Président Exécutif de la Communication du MTVAyiti, Richard Sénécal, un fervent farouche de l’accord du 11 Septembre et très proche de l’accord du Montana, ont décidé de sortir une note conjointe pour exprimer la solidarité du Parti au manifestation anti Ariel, du 29 Mars prochain.

Pour l’heure, le président du MTVAyiti est en terre étrangère et laisse faire au sein du parti pour lequel il a fait tant de sacrifice. Alors, le Coordonnateur National de cette structure joue pieds et mains avec Ariel et consorts pour empêcher à Monsieur Boulos de retourner au pays. Emile Hérald Charles agit de cette manière parce qu’il aurait l’intention de représenter le parti aux élections présidentielles.