Le Pape François au Canada exprime des excuses, la France doit rembourser Haïti

Il y a beaucoup de similarités entre les deux faits. Selon moi la France nous doit un montant qui sera calculé en fonction d’un taux actualisé et aussi des excuses publiques au nom de nos ancêtres et des générations présentes et futures.

J’ai beaucoup réfléchis sur les dernières révélations du New York Times en lien avec l’argent que la France a exigé d’Haïti pour reconnaitre son indépendance.

Finalement je trouve une bonne occasion pour recadrer la situation, donner mon avis personnel et pour rappeler au monde entier qu’il faut que quelque chose change concernant ce bout de territoire qui n’a jamais connu une longue période de paix et surtout avec beaucoup de suspicions concernant des mains fortes et des cerveaux puissants étrangers qui concoctent tout pour empêcher le relèvement d’Haïti et une prise de conscience des Haïtiens.

Pour ceux qui n’ont pas lu les dizaines de pages du rapport du New York Times, je vais vous le résumer en quelques lignes.

Vingt ans après avoir pris son indépendance au prix des efforts sanglants qui coutent la vie à ses nombreux enfants, Haïti est sous ultimatum du Roi Charles-Philippe de France dit Charles X, le dernier héritier de Louis XV du Château de Versailles.

Pour répéter NYT, Haïti, à travers ses représentants (Le chef de l’état), avait deux choix et une seule option « payer la somme exigée sans négociation ou la guerre ».

Un calendrier de paiement a été donné et comme vous le savez, Haïti a déboursé 150 millions de francs aux anciens colons et maitres.

En 1804 nous avons payé avec notre sang, vers 1820 nous avons payé avec nos ressources, nous avons vidé toutes nos coffres par crainte de connaitre à nouveau la guerre.

Alors selon le NYT cette dette serait à l’origine de tous les maux d’Haïti, malnutrition, pauvreté, insalubrité etc.

Écouter, c’est comme quelqu’un qui vient vous attaquer, vous déployez votre force pour le repousser, il est parti et à un moment donné il revient pour piller tout ce que vous avez. Puisqu’il craint que les voisins l’accusent de malveillant, il cherche une formule abracadabrante pour vous prendre tout ce que vous avez et partir tranquillement.
Voilà. Moi je pense qu’il n’y a pas une meilleure façon d’expliquer cet acte odieux.

Attendu que le Roi Charles a agit au nom de la République Française et toute cette richesse était effectivement partie vers la France,
Attendu qu’en plus du montant extorqué qui produit une perte financière énorme Haïti a connu un déséquilibre sociopolitique des déchirures morales,

Selon moi la France nous doit non seulement un montant qui sera calculé en fonction d’un taux actuel mais aussi des excuses publiques au nom de nos ancêtres et des générations présentes et futures.

Bon finalement vous allez comprendre pourquoi je tente de lier ce qui se passe actuellement entre le représentant officiel de l’Église Catholique, le Pape François, et les communautés autochtones du Canada constituées des Premières Nations, des Inuits et des Métisses.

Excuses du Pape François, pourquoi pas des excuses de la France aux haïtiens en plus du montant de la dette de l’indépendance.
Voilà la question que je me pose, que je vous pose aussi en lisant ce message.

Petit rappel du passé douloureux des autochtones du Canada.

Ils ont été assimilés par une politique gouvernementale et religieuse. Ils sont forcés à abandonner leurs cultures, leurs langues, leurs rapports avec la nature et leurs spiritualités.

Près de 150 000 enfants autochtones ont été retirés généralement de force de leurs familles afin de planifier une destruction à long terme de ces peuples.
Ces enfants ont été placés dans des pensionnats où ils sont contraints de devenir des européens, des chrétiens et des blancs.

En plus ils sont la plupart victimes de violences physiques, psychologiques, verbales et surtout sexuelles.

Finalement après un certain temps, plusieurs centaines de tombes anonymes ont été découvertes où l’on a enterré des enfants (personnes ne sait dans quelle conditions).

Religieux et religieuses ont exploité ces peuples à outrance jusqu’à ce qu’un jour, vers les années 90, la lumière commence à jaillir et la plus grande décision était la création d’une commission de vérité et de réconciliation 2008 à 2015 qui a exigé les excuses publiques de l’église catholique.

Les avis des autochtones sont très partagés sur la visite du Pape François au Canada. Certains sont soulagés et d’autres disent acceptent les excuses mais ils restent encore sur leur faim.

Mon analyse

La réalité des peuples autochtones n’est pas différente de celle des Haïtiens qui ont un héritage colonial douloureux et scabreux.

Les européens ont arraché les noirs des tribus africaines Bénin, Dahomey, Ashanti et l’Oyo pendant plus de 10 siècles ce qui totalisent plus de 10 millions d’esclaves vendus et déplacés vers partout dans le monde et vers Haïti pour travailler sur les plantations au profit des blancs.

Grace à l’intelligence de nos ancêtres, ils ont lutté pour obtenir la liberté. Finalement, la France sans gêne exige que nous devions payer pour une chose que nous avions déjà acquis à grand prix.

Je ne comprends pas. Avez-vous compris vous? Qu’allons-nous faire? Continuer à écrire des articles emballants, oui c’est important d’écrire et d’en parler cependant je propose que les forces vives de la nation, la diaspora et les politiciens prennent des décisions qui s’imposent pour aller chercher ce qui nous revient.

Des excuses et notre argent.

Si vous avez plus d’idées à partager avec moi ou avec mes lecteurs, je vous prie de laisser un commentaire sous cet article ou de m’écrire.

Que les forces spirituelles nous accompagnent dans cette belle démarche.

Vive Haïti

Lefabson Sully