Non-rachat de Twitter : Musk accuse la plateforme de l’avoir induit en erreur, ce qu’elle nie

Twitter a déposé le 4 août au tribunal sa réponse à la plainte d’Elon Musk, donnant une idée plus précise des arguments du multimilliardaire qui cherche à s’extraire de l’accord de rachat du réseau social et l’accuse de lui avoir «jeté de la poudre aux yeux».

Les affirmations du patron de Tesla et SpaceX «sont factuellement inexactes, juridiquement insuffisantes et commercialement non pertinentes. Nous avons hâte que le procès ait lieu», a tweeté Bret Taylor, le président du conseil d’administration de la plateforme.

Mi-juillet, Twitter a attaqué Elon Musk en justice devant la Delaware Court of Chancery, un tribunal spécialisé en droit des affaires, pour le contraindre à honorer son engagement d’acquisition pour 44 milliards de dollars. Le procès doit s’ouvrir le 17 octobre.